Beatus / Apocalypse

Béatus de Liébana “Navarra Codex”

Cette édition couronne une série de publications réalisées depuis des années d’après le commentaire sur l’Apocalypse, composé au VIIIe siècle, par Beatus de Liébana. La version de ce texte clé, réalisée en Navarre au XIIe siècle, sera l’apothéose qui met un point final à une entreprise ambitieuse : mettre à la portée du public, en général, et des spécialistes du livre ancien, en particulier, le dernier témoignage qui complète le corpus des manuscrits illustrés espagnols de cette œuvre.

boton_leer_mas_frances

 

Béatus de Liébana “Berlin Codex”

Ce codex, remontant au début du XIIe siècle et probablement confectionné en Italie, est l’un des témoignages les moins connus de ce genre. Le manuscrit, ayant autrefois appartenu à la collection de Carlo Morbio de Milan, comprend 98 folios et 55 dessins à la plume, enrichis de pigments de couleur rouge, ocre et jaune.

boton_leer_mas_frances

Apocalypse de Paris

Le dernier livre qui conclut la Bible fut un ouvrage conflictuel dès les premiers siècles du christianisme. Il est tout particulièrement intéressant de comparer la création de Beatus avec cette œuvre aux caractéristiques similaires quant à sa planification générale, mais produite dans un environnement culturel différent pour des raisons géographiques, artistiques et chronologiques.

boton_leer_mas_frances