1492: Les Capitulations de Santa Fe et l'Édit d'expulsion des Juifs des Royaumes de Castille

L'année 1492 fut une année clé pour l'Espagne et le monde tel qu'il était connu jusqu'alors. Les Rois Catholiques posèrent les bases de l'État moderne. Un nouveau modèle de gouvernement basé sur le passé féodal, mais qui allait au-delà de ses ambitions politiques et de ses stratégies de pouvoir.

La reconquête chrétienne de la péninsule a été l'une de leurs premières grandes réussites, avec la prise de Grenade Nasride, dernier royaume musulman de la péninsule. Sa phase finale a eu une composante diplomatique importante, que nous analysons ici.

Peu de temps après, le 20 mars, alors que les monarques se trouvaient encore dans la ville andalouse récemment conquise, et suivant la politique dominante d'unification de la foi de leurs sujets, les communautés juives sont expulsées des royaumes de Castille et d'Aragon. Un document multiple est signé : l’un signé par Isabelle I et le roi consort, valable pour la couronne de Castille ; et un autre signé uniquement par Ferdinand II, destiné à la couronne d'Aragon.

Enfin, le 17 avril de la même année, dans la ville-campement de Santa Fe (Grenade), après des mois de négociations, Christophe Colomb signe avec les monarques un accord juridique stipulant les conditions de son entreprise d’outre-mer : s'aventurer sur une nouvelle route pour atteindre les Indes orientales par l'ouest, un territoire aussi éloigné que légendaire pour les Européens, mais célèbre pour ses somptueux produits (porcelaine, épices, soie, poudre à canon…).

Ainsi, en quelques mois seulement, les fils de l'histoire se sont tissés autour de la cour royale de Grenade pour permettre à l'Espagne d'entrer dans la Renaissance et de se forger un empire à l'échelle planétaire. C'était le prélude à un siècle de splendeur culturelle qui sera dénommé par la suite le Siècle d'or espagnol.

Millennium Liber, dans sa volonté de faire découvrir les manuscrits les plus importants de notre passé commun, a glané dans l'océan de papier de nos grandes archives nationales trois documents fondamentaux pour comprendre l'histoire en majuscules.

Cette édition a été réalisée dans le but de rassembler un ensemble de documents qui, dès leur rédaction, sont devenus des références indélébiles de notre mémoire collective.

Matrices de registre des Capitulations de Santa Fe et de l'édit d'expulsion des Juifs des royaumes de Castille conservées dans le Registre de la Chancellerie des Archives de la Couronne d'Aragon (Barcelone), avec une étude approfondie réalisée par le directeur des archives, Carlos López Rodríguez.

Disposition royale des Rois Catholiques décrétant l'expulsion des Juifs, conservée aux Archives générales de Simancas (Valladolid).

Fac-similé du Privilège des Capitulations Privées de Grenade, conservé aux Archives historiques de la noblesse (Tolède), avec une recherche éclairante du Responsable des Références et professeur d'université, Miguel Fernández Gómez Vozmediano, dans laquelle certains malentendus, trop longtemps répétés sans fondement, sont éclaircis.

Présenté dans un coffret élégant.

Tirage unique de 499 exemplaires, numérotés et authentifiés par acte notarié.

fr_FR